Les premiers téléphones portables ne servaient qu'à passer des appels. Il s'agit désormais de véritables mini-ordinateurs ! La technologie est devenue un véritable moyen de simplifier la vie quotidienne.

C'est dans cette visée que les assistants virtuels conversationnels ont été développés.

 

La révolution des robots est en marche !

Et si notre voix suffisait à guider les machines ? Alors que ce n'était qu'un rêve fou il y a quelques années, l'intelligence artificielle se démocratise et s'installe progressivement dans les smartphones. Cela consiste à utiliser sa voix pour "converser" avec un assistant personnel.

Grâce à un logiciel de reconnaissance vocale, la requête de l'utilisateur(ice) est analysée par l'assistant virtuel. Ainsi, par simple écoute vocale une consultation de la météo des prochains jours est possible ou encore l'envoi d'un message. Une connexion à Internet est requise pour se servir de cet outil.

Siri sur Iphone (capture d'écran)Image : Capture d'écran de l'utilisation de Siri sur iPhone (source Apple France)

Apple est l'une des premières marques à avoir doté son smartphone d'un assistant vocal. C'était en 2011 et il s'agissait de l'iPhone 4S, le premier smartphone de la marque disposant de Siri. Ce petit logiciel est capable de comprendre les phrases prononcées par l'utilisateur du téléphone et de répondre à ses questions. Depuis peu, on peut configurer Siri de façon à ce que seule la voix du propriétaire soit reconnnue.

Depuis, la majorité des constructeurs ont équipé leurs smartphones de services similaires. On les connaît sous le nom d'OK Google (sur la majorité des smartphones équipés du système d'exploitation Android), Bixby (à venir sur les smartphones de Samsung),...

Aujourd'hui, ces assistants d'un nouveau genre sont capables de donner une réponse précise et adaptée à la situation. On peut par exemple leur demander de commander un taxi ou de trouver le cinéma le plus proche. Pour cela, la géolocalisation de l'appareil sera utilisée.

De Google Home à Siri et Echo

Mais depuis peu, les assistants virtuels se matérialisent. Amazon, le géant américain du e-commerce a introduit Écho, un haut-parleur intelligent doté de la parole ainsi que de capacités de compréhension. Il fonctionne de concert avec Alexa, l'assistant vocal.

Amazon EchoComposants internes Amazon Echo Image : Amazon Echo (Amazon US)

De son côté, le géant de la technologie, Google a commercialisé Google Home.

A l'instar des assistants virtuels sur téléphone, le boîtier réagi lorsque l'on prononce un mot-clé prédéfini ("Dis Siri", "Ok Google" ou "Alexa"). Cela évite déclencher l'appareil par inadvertance.

L'intérêt ? Centraliser la gestion des objets connectés du foyer ou simplifier les tâches du quotidien. Par exemple, il est possible de demander à l'assistant virtuel d'éteindre la lumière (si l'on possède des ampoules connectées) ou de commander en ligne des courses alimentaires.

Ce qui nous attend

La Poste a présenté son propre assistant, George, au dernier CES de Las Vegas. Cet objet connecté destiné aux seniors isolés a été pensé comme un service complet afin de lutter contre l'isolement.

Sources : 20 Minutes, L'Express, ZD Net, Direct matin, Silver Eco

Recevez les dernières actus de la Framboise !

Actualité, Revues de presse, Sélections d'Articles ... restez connectés, abonnez-vous à notre Newsletter !