Dans la lignée des fêtes familiales de fin d’année, l’Epiphanie est l’occasion de réunir jeunes et moins jeunes autour de la table, sur fond de compétition pour la fève. Cette tradition à l'origine religieuse est devenue au fil des ans une tradition populaire et familiale. Les gourmands apprécieront les multiples saveurs des galettes de la classique frangipane aux saveurs tropicales de la goyave. Et devenez quoi ! On vous donne notre recette de galette de rois à la Framboise à la fin de l'article ! Foncez !

 

Les origines païennes de l’Epiphanie

Au départ, l’Epiphanie est la fête païennes à l’honneur des épiphanes, ces rois grecs. Le terme "Epiphanie" est en effet dérivé du grec "Epiphaneia" qui signifie "manifestation, apparition". Dans l’Antiquité, les Grecs fêtaient Dionysos. Cette divinité incarnait à leurs yeux aussi bien les excès que les cycles de la végétation. Cette fête célébrait donc le retour à la lumière et la renaissance de la végétation.

 

Une histoire de religion

Dès le XIIIe siècle l’Eglise a instauré cette tradition. L’Epiphanie célèbre pour les chrétiens l’histoire des Rois Mages et de l’enfant Jésus. Guidés par l’étoile berger, Melchior, Gaspard et Balthazar se rendent à Bethlehem afin d’offrir des cadeaux au nouveau-né. Cette date était à l’origine fixée douze jours après la naissance du Christ. Mais de nos jours, l’Epiphanie est célébrée le premier dimanche de l’année.

Progressivement, on se détourne des croyances païennes pour se réunir autour d’une galette, une sorte de religion pour les gourmands !

Mais au fait, d’où vient la Galette des Rois ?

A l’origine, la galette était une brioche dans laquelle on glissait un haricot en guise de fève.

Chaque région de France observe ses spécificités. Dans bon nombre d’entre elles, la brioche est la forme la plus traditionnelle de la galette des rois. Dans le Nord, mais aussi en Provence et dans le Languedoc, elle est devenue le "gâteau des rois", sur lequel on retrouve du sucre et des fruits confits. La frangipane quant à elle serait née au XVIIe siècle grâce à Anne d'Autriche et son fils Louis XIV. La galette feuilletée serait née à Paris et aurait été connue sous le nom de "la parisienne".

Selon la légende, c’est Peau d’Ane qui est à l’origine de la fève, lorsqu’elle a laissé un anneau dans un gâteau destiné au Prince. Une thèse plus crédible rattache cette tradition à la popularité des fèves durant le XIIIe siècle.

Passons aux choses serieuses : Notre recette de la Galette des Rois aux Framboises !

Galettes des Rois a la Framboise 8

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients (pour 8 personnes) :

  • 125 g de beurre
  • 2 ronds de pâte à tarte feuilletée
  • 125 g de sucre
  • 125 g de poudre d'amandes
  • 25 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 2 poignées de framboises (surgelées ou fraîches)
  • 1 jaune d'oeuf pour dorer
  • 1 fève

Préparation de la recette :

Préchauffer le four à 200°C (th 6-7).
Faire fondre le beurre.
Ajouter les sucre, la poudre d'amandes, la farine, et remuer le tout.
Puis incorporer les oeufs et le rhum.
En dernier lieu, disposer les framboises.
Etendre le premier rond de pâte à tarte, sur un plat allant au four.
Etaler la préparation dessus, en laissant environ 3 cm tout autour, puis mettre la fève.
Humidifier au pinceau ces 3 cm, puis recouvrir du deuxième rond de pâte. Appuyer tout le tour à la fourchette, pour souder les 2 ronds.
Faire des strilles à la fourchette sur le dessus, et dorer avec le jaune d'oeuf.
Mettre au four à 200°C (th 6-7), pendant 20 min. Surveiller la cuisson.

Savourez !

Sources : Momes.net, Ca m’intéresse, L’Internaute, Le Nouvel Obs, Marmiton.org

Recevez les dernières actus de la Framboise !

Actualité, Revues de presse, Sélections d'Articles ... restez connectés, abonnez-vous à notre Newsletter !