À l'image de Framboise, le 1er bijou connecté de téléassistance, on assiste ces derniers mois à une démocratisation des objets connectés de santé qui sont de plus en plus présents dans nos vies. Pèse personne, brosse à dents, tensiomètres, montres... ces produits se sont désormais démocratisés et mieux connus du grand public. Mais comment sont perçus ces objets connectés chez des professionnels de santé comme les pharmaciens ?

C'est la question à laquelle a tenté de répondre le magazine Bien-être & santé, en réalisant une étude auprès d'un échantillon de pharmaciens répartis dans toute la France. Interrogés sur leur perception des objets connectés, la confiance qu'ils leur accordent, ou encore sur leur volonté de vendre, ou non, ce type de produit.

De cette étude ressort une infographie qui nous apprend entre autre que plus de 53% des pharmaciens considèrent les objets connectés de santé comme un bénéfice pour la santé des patients, qu'ils ont globalement confiance en ces produits et, pour 66% d'entre eux, seraient prêts à les vendre.

L'autre information qui ressort de cette étude est qu' 1 pharmacien sur 2 a déjà vendu un objet connecté. Pour 36% des pharmaciens interrogés, c'est d'ailleurs en pharmacie que devraient être vendus les objets connectés. Une manière de sécuriser un marché émergent à fort potentiel ?

 pharmaciens-objets-connectés-santé

Recevez les dernières actus de la Framboise !

Actualité, Revues de presse, Sélections d'Articles ... restez connectés, abonnez-vous à notre Newsletter !