Restons (Framboise) connectés !

Assystel, soutien de cœur et soutien financier du film depuis plus de 2 ans a pu interviewer la protagoniste principale du film documentaire : Françoise, infirmière libérale à Lyon.

Interview avec Olivier Ducray, Réalisateur du film dont Assystel est partenaire officiel.

Assystel, spécialiste sur le marché de la téléassistance et la GMF, l’un des principaux assureurs français de particuliers s’accordent de nouveau leur confiance en renouvelant leur partenariat exclusif depuis le 1er janvier 2014 soit 5 années !


À l'image de Framboise, le 1er bijou connecté de téléassistance, on assiste ces derniers mois à une démocratisation des objets connectés de santé qui sont de plus en plus présents dans nos vies. Pèse personne, brosse à dents, tensiomètres, montres... ces produits se sont désormais démocratisés et mieux connus du grand public. Mais comment sont perçus ces objets connectés chez des professionnels de santé comme les pharmaciens ?

Si nous vous parlions il y a peu, du report de la loi d'encadrement des tarifs des résidences séniors, nous nous faisons aujourd'hui le relai d'une nouvelle plus positive concernant la loi sur l'autonomie des personnes âgées.

En effet ce texte de loi dévoilé en Février dernier aurait dû être présenté le 9 avril au conseil des ministres... Mais c'était sans compter sur le remaniement ministeriel qui eut pour effet la nomination d'une nouvelle ministre en charge des personnes agées et la déprogrammation de cette présentation.

Combien coûte la Téléassistance ? Puis-je bénéficier d'aides financières ou crédits d'impôts spécifiques à ce service ? Et sous quelles conditions ?

Ces interrogations reviennent régulièrement chez les personnes souhaitant se protéger au quotidien à l'aide d'une solution de téléassistance. Et entre les différentes aides existantes et les divers critères auxquels il est nécessaire de répondre pour en profiter, il devient vite difficile de s'y retrouver. C'est pourquoi nous avons décidé de vous présenter un récapitulatif des principales aides financières prenant en charge la téléassistance, ainsi que leurs critères d'éligibilité

C'est une nouvelle qui inquiète les associations, la loi prévue par le gouvernement pour mieux encadrer les tarifs des établissements d'accueil pour personnes âgées, vient d'être repoussée suite au remaniement du gouvernement.

Depuis le 29 novembre 2013, le gouvernement a lancé les concertations avec les partenaires sociaux, les départements et les professionnels du secteur sur un projet de loi sur l’autonomie des personnes âgées. Ce travaille préparatoire prenant fin, ce projet placé sous la responsabilité du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé et de sa ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie, Michèle Delaunay, sera présenté le 2 avril au conseil des ministres. Qu’en est-il aujourd’hui ?

En préparation depuis le mois de juillet 2013, c'est finalement le 14 janvier 2014 qu'a été remis le rapport du groupe "Dispositif des activités physiques et sportives en direction des âgés" à Michèle Delaunay, Ministre délégué aux personnes âgée et à l'autonomie, et  Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative.

Après l’illettrisme qui fut déclaré grande cause nationale par le premier ministre en 2013, le collectif  "Age et autonomie" souhaite promouvoir l'autonomie des personnes agées comme cause candidate pour 2014.