La dépendance d'une personne âgée ou handicapée est une problématique à laquelle n'importe quelle famille risque d'être confrontée, tôt ou tard. La Framboise Connectée a enquété.

Faire face à cette situation peut se révéler complexe et rapidement couteux. En effet en France la solution la plus populaire reste la prise en charge de ces personnes dans les Maisons de retraite. Mais ce n'est pas nécessairement la solution la plus adaptée, et certainement pas la plus économique. 

alternatives maison de retraite Layout

Les maisons de retraite : un cout souvent « prohibitif »

Selon un rapport publié par l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) une personne résidant dans une maison de retraite dépenserait en moyenne 2200 euros par mois après déduction des aides sociales. Un montant bien difficile à assumer avec les seuls revenus d'une pension de retraite (environ 1100 euros mensuels).

En effet, le coût d'une telle structure reste un frein majeur puisque l'on constate en moyenne des frais de séjour de l'ordre de 2 745 à 4 575 euros mensuel à Paris, de 1 830 à 2 740 euros en banlieue et de 1 525 à 1 830 euros en Province.
 

Une solution pas toujours adéquate.

La prise en charge dans une maison de retraite est un processus lourd et onéreux tant il est difficile de trouver un logement adaptée, avec des places disponibles et au tarif raisonnable. Cependant il s'avère nécessaire dans les cas ou une personne ne peut plus subvenir par elle même à ses besoins.

Cependant des personnes âgées encore tout à fait valides sont parfois confiées par leur famille à des établissements spécialisés, de peur qu'elles ne puissent plus continuer à vivre seules en toute sécurité.

Et cela malgré l'existence de solutions alternatives permettant de faciliter le maintien à domicile, ou d'éviter une prise en charge définitive dans une maison de retraite.

Des Solutions alternatives existent

Pour faire face aux quelques 40.000 places manquantes dans les structures adaptées des alternatives aux maisons de retraites se sont développées et connaissent aujourd'hui un vrai succès :

Les Familles d'accueil

Cette solution intermédiaire se développe de plus en plus car elle permet aux familles de confier leurs proches à des personnes responsables (ce système faisant l'objet d'un encadrement juridique très strict pour garantir la sécurité des personnes agées) tout en conservant un aspect relationnel et humain fort.

Les personnes accueillis par une famille d'accueil disposeront au minimum d'une chambre d'une taille de 12m² pour une personne seule, et de 20m² pour deux, et disposant d'un lavabo, un chauffage et des sanitaires à proximité immédiate

Malheureusement, la réglementation actuelle reste un vrai frein au développement de ce type d'hébergement alternatif.

L'accueil de jour

Utilisé en complément d'une solution de maintien à domicile, l'accueil de jour permet aux personnes âgées ne pouvant pas ou ne souhaitant pas rester seul à leur domicile, de rejoindre pour la journée les occupants d'établissements acceptant ce type d'accueil. Sous certaines conditions une Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) peut être attribuée afin de limiter le coût de la journée et du transport.

L'hébergement temporaire

Certains établissements acceptent la prise en charge de personnes pour un séjour de courte durée, que cela soit pour quelques jours ou plusieurs semaines. C'est une solution temporaire qui peut, par exemple, permettre de palier à l'absence des proches pendant une période donnée.

Le cout de cette solution est d'environ 30 à 75 euros/Jour.
 

La Téléassistance pour le maintien à domicile

Il existe des solutions de Téléassistance permettant de sécuriser et de faciliter le maintien à domicile.

En effet, ce dispositif permet d'une simple pression sur le bouton d'un médaillon ou d'un bracelet d'entrez en relation avec une hôtesse qui réagit en fonction de votre problème :

- Elle appelle immédiatement vos proches si nécessaire.

- Elle alerte les secours si la situation est urgente ( par exemple en cas de chutes de personnes agées).

- Si vous ne pouvez pas lui répondre, elle contactera les personnes ou organismes que vous avez mentionnés dans votre dossier.

Ce type de solution permet de bénéficier d'une réduction d'impôts de 50% allégeant le coût de ce type de solution à environ 12,5 euros /mois après déduction d'impôts.

Témoignage de Paul et Mireille qui ont fait le choix de rester à domicile

 

Contactez une conseillère Assystel qui sera vous guider dans vos démarches ou vous renseigner gratuitement.

 numero vert

Source :

- Etat des lieux relatif à la composition des coûts mis à la charge des résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

- http://www.maisonderetraitedefrance.com/

Recevez les dernières actus de la Framboise !

Actualité, Revues de presse, Sélections d'Articles ... restez connectés, abonnez-vous à notre Newsletter !