La Santé sans pépin

Si l'on nous demande souvent à quel age, il est recommandé de faire appel à un service de téléassistance, cette question est en fait directement liée à l'age du début de perte d'autonomie. En effet, chaque personne vieillit différemment et restera plus ou moins longtemps autonome. Il est donc important d'identifier les permiers signes de perte d'autonomie afin de l'anticiper au plus tôt.

Nous l'avons répété à plusieurs reprises sur ce blog, le risque zéro n'existe malheureusement pas et malgré toutes les précautions prises pour sécuriser votre domicile, une chute reste toujours possible. C'est pourquoi nous allons aujourd'hui vous expliquer comment vous relever seul en cas de chute.

Dans un précédent article nous vous avons parlé d'un rapport visant à favoriser la pratique d'une activité sportive chez les personnes âgées. Afin de soutenir cette initiative nous avons décidé de consacrer un billet à la présentation de quelques conseils simples qui vous aideront à faire du sport à tout âge.

Lorsque l'on parle pour la première fois de Téléassistance à des personnes ne connaissant pas cette solution pour le maintien au domicile, nous sommes bien souvent confrontés aux mêmes questions. Quelle différence entre téléassistance et téléarlame ? A quoi ça sert exactement ? Comment ça marche ? La Framboise Connectée vous répond !

La dépendance d'une personne âgée ou handicapée est une problématique à laquelle n'importe quelle famille risque d'être confrontée, tôt ou tard. La Framboise Connectée a enquété.

Après 55 ans, il faut hydrater son corps ! Pourtant ¼ seulement des 55ans et plus consomment les fameux 1,5 litres d’eau nécessaires par jour. Une enquête du CREDOC a montré que plus on vieillit, moins on boit. Les 55-64 ans consomment 1,3 litres/jour, et les + de 75 ans sont seulement à 1litre/jour. Or les besoins ne diminuent pas avec l’âge.


Avec le lancement par le Président de la République du chantier sur la dépendance, l'adaptation de l'habitat au vieillissement de la population devient un sujet national. Selon le Conseil d'Analyse Stratégique, plus de 90% des personnes âgées entre 80 et 84 ans vivent encore chez elles et souhaitent y rester. Mais elles ne sont que 18% à trouver que leur logement leur convient. Donc il faut anticiper certains travaux et aménager progressivement.


La ministre des Solidarités et de la cohésion sociale Roselyne BACHELOT a lancé l'opération, rappelant que la lutte contre la solitude « relève d'une démarche citoyenne ». Le collectif Pas de solitude dans une France fraternelle est pilote, car il regroupe 24 associations, dont le Secours Populaire, l'Armée du Salut, les banques alimentaires...

« La solitude, ça n'existe pas ! » chantait un certain Gilbert BECAUD il y a quelques années. Mais il se trompait...Plus d'un tiers des Français souffrent en effet d'une solitude souvent vécue avec peines et souffrances. Les résultats d'une dernière enquête sur ce sujet sont édifiants.

La longévité est une question qui intéresse chacun d'entre nous. Le biologiste Joël de ROSNAY évoque le « vieillir jeune » et énumère 4 clés du succès pour réussir ce pari :le management du stress, l'exercice physique régulier, l'estime de soi – plaisir, et la nutrition. C'est ce dernier chapitre qui est le sujet du dossier sur la nutrition d'ASSYSTEL.

Vieillir est une fatalité, vieillir en forme est une chance qui dépend de chacun de nous. L'âge de la retraite correspond souvent à une rupture brutale des habitudes. Si certains y trouvent du plaisir (du temps pour la famille ou une association), pour d'autres arrivent l'ennui, la solitude, voire la dépression.