s'occuper d'un parent âgé lorsqu'on travaille

Face aux tarifs parfois dissuasifs pratiqués en maisons de retraite, ce sont souvent les familles elles-mêmes qui s’occupent de leurs aînés en perte d’autonomie. Un quotidien pour de nombreux français qui cependant par moments est difficile à gérer. Zoom sur cette situation et nos conseils pour mieux l’appréhender.

 

Je travaille et j’aide un parent âgé, avons-nous le droit à des aides financières ?


Il existe de nombreuses aides sociales destinées aux personnes en perte d’autonomie et leurs familles. Ces allocations sont allouées selon des critères de ressources, d’âge et en fonction de l’état de santé de la personne âgée. Parmi ces aides, on distingue notamment l’APA et le CESU, qui aident à financer les besoins spécifiques de personnes en situation de perte d’autonomie.

Qu’est-ce que l’APA ?

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie est une aide financière publique dont le rôle est de renforcer la prise en charge des personnes en perte d’autonomie, en leur permettant de bénéficier des aides nécessaires à l’accomplissement des actes de la vie courante. Elle concerne à la fois les personnes âgées résidant à domicile et celles demeurant en établissement.

Qu’est-ce que le CESU ?

Le Chèque Domicile est un chèque emploi service universel (CESU). C’est un titre de paiement qui permet de régler des prestations de Services à la Personne à domicile (aide à domicile aux personnes âgées ou garde d’enfants)

Le maintien à domicile est favorisé par plusieurs services très variés qui peuvent être par exemple : le portage de repas, le recours à une aide-ménagère ou une aide à domicile.

Je jongle entre vie professionnelle et vie d’aidant, je manque de temps !


Depuis 2014, la législation favorise le don de congés entre salariés, par exemple pour prendre en charge un parent ou un enfant malade. Et à l’inverse du congé sans-solde, celui-ci est rémunéré. De plus en plus de fait-divers relatent des cas similaires dans les médias ces dernières années... les temps changent et c’est bien !

De leur côté, certaines entreprises ont pris des dispositions, à titre individuel, permettant à leurs salariés d’être mieux informer, d’être guidé dans les démarches administratives et au final de passer plus de temps auprès des parents fragilisés.

L’exemple de la société Responsage :

1- Le salarié appelle un numéro gratuit et explique sa situation à un conseiller expert du vieillissement.
2- Dans les 72 heures qui suivent cette conversation, le conseiller travaille sur la problématique et envoie au salarié une réponse écrite personnalisée par mail. Acteurs locaux, conseils, tarifs, suggestions... tout est passé au peigne fin.
3- Trois semaines plus tard, le conseiller recontacte le salarié pour faire un point de situation.

Le service est gratuit pour les salariés : il est financé par leurs employeurs qui ont souscrit à Responsage.
Tous les échanges sont confidentiels et le salarié peut contacter Responsage autant de fois qu’il le souhaite.

Quels types de congés demander à mon employeur ?

Ces différentes catégories de congés correspondent à des dispositifs pour les aidants, grâce auxquels ces derniers peuvent interrompre momentanément leur activité professionnelle :

- Le congé de soutien familial : Non rémunéré, il permet de s’occuper d’un membre handicapé ou en perte d’autonomie grave de sa famille. Il est d’une durée de 3 mois, renouvelable pour une durée maximale d’un an sur l’ensemble de la carrière professionnelle. Le contrat de travail est suspendu pendant la période de congés.

- Le congé de solidarité familiale : Ce congé permet d’assister un proche dont le pronostic vital est engagé. Il est d’une durée maximale de 3 mois et peut être renouvelé une fois. Il peut être pris en continu, ou en période d’activité à temps partiel. Le contrat de travail est alors suspendu.

L’attribution de ces congés est soumise à des conditions.

Où puis-je trouver des professionnels pour m’aider ?

En France il existe tout un maillage territorial constitué de professionnel du médico-social qui peuvent vous aider à y voir plus clair. Voici quelques exemples significatifs :

  • Les Centre Communaux d'Action Sociale (CCAS), accessible à la mairie de votre commune
  • Les Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC)
  • L’Agence Nationale des Services à la Personne
  • Les services sociaux au sein des hôpitaux (Assistance sociale par exemple)
  • Les Caisses d’Assurance Retraite (CARSAT)
  • Votre médecin traitant ou un spécialiste
  • Les entreprises de Services à la Personnes

Les conseils de la Framboise Connectée :

  • Rapprochez-vous des associations d’aidants.
  • Trouvez du temps pour vous afin de vous reposer.
  • Rompre régulièrement avec la routine pour ne pas vous lasser de la situation.
  • N’hésiter pas à demander de l’aide au médecin traitant, à un gériatre ou à une infirmière à domicile.
  • Pensez à regarder le journal d'information de votre commune qui indique les coordonnés des services sociaux concernés.
  • Faites le point sur les produits et services permettant le maintien à domicile (portage de repas, auxiliaire de vie, service de téléassistance, matériel médical)

Un cadre juridique en pleine évolution avec la Loi ASV !

Prendre soin d’un proche âgé nécessite une grande organisation et une disponibilité importante. Bien conscient des évolutions relatives au vieillissement de la population, le gouvernement a mis en place des mesures pour venir en aide aux salariés.

Alors qu’elle doit s’appliquer à partir du 1er janvier 2016, la loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement a été promulgué et paru au Journal Officiel le 29 décembre 2015. Comportant tout un chapitre concernant le soutien aux familles et proches « aidants », cette loi favorise la prise de conscience et apporte enfin un cadre juridique clairement définie et des solutions concrètes.

Sources : Radiance Humanis, gazette-sante-social.fr, Chêque Domicile, Social-santé.gouv.fr

Pour en savoir plus sur les aides :
http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/beneficier-daides

http://www.social-sante.gouv.fr/spip.php?page=fiche-pratique&id_mot=529&id_rubrique=91

http://www.chequedomicile.fr